La rentrée scolaire

27 August 2018

La rentrée scolaire

Maintenant que la fin de l’été approche et que le début des classes est arrivé pour plusieurs, il est normal de constater un changement par rapport aux déplacements sur les grands axes routiers. L’horaire de tous revient à la normale et les heures de pointe peuvent parfois devenir un moment redouté pour plusieurs automobilistes. Pourtant, il existe des alternatives à l’auto solo qui se trouvent à être bien pratiques dans le but de limiter le temps perdu dans des bouchons de circulation. Dans cet article, vous découvrirez des moyens et des services facilitant les déplacements des citoyens en cette période de l’année.

Moitié-moitié

La situation de chacun est différente en ce qui touche aux déplacements. Plusieurs critères peuvent faire en sorte que l’on opte pour un moyen de transport plutôt qu’un autre : le lieu de résidence, la forme physique, le lieu de travail, l’arrêt à la garderie pour laisser les enfants, etc. Peu importe la raison, si vous avez à vous déplacer en voiture pour vous rendre au travail ou à l’école, pourquoi ne pas limiter votre temps perdu à cause du trafic en faisant une partie du trajet en transport en commun? Il existe plusieurs Parc-O-Bus vous offrant la possibilité de stationner votre voiture et d’emprunter l’autobus pour terminer votre trajet rapidement. Le Réseau de transport de la Capitale a mis sur pied des Parc-O-Bus pour les territoires suivants : Charlesbourg, Beauport, La Haute-Saint-Charles, Les Rivières, La Cité-Limoilou, Sainte-Foy – Sillery – Cap-Rouge, L’Ancienne-Lorette et Saint-Augustin-de-Desmaures.

Pour consulter la liste des Parc-O-Bus par secteur

Les joies de l’automne

Même si l’été tire à sa fin, il reste tout de même quelques mois où se déplacer en transport actif est une option très agréable. En plus d’être peu coûteux, les déplacements en transports actifs vous permettent de vous maintenir en forme, tout en arrivant la tête reposée au travail ou sur votre lieu d’études. Florent Bouguin, vice-président ingénierie et opérations chez Optel, a souligné dans son portrait inspirant les bénéfices que lui apportait ses déplacements à la course à pied pour se rendre au travail : « Ce mode de transport me permet de développer mon équilibre vie familiale, vie professionnelle et vie active. Il est bon pour ma santé et bon pour le développement durable. Je prends du plaisir à courir dans les rues de Québec et à voir la ville évoluée au gré des saisons. Je diminue mon empreinte sur l’environnement et je développe mon physique et mon mental. »

Se déplacer, échanger, économiser!

Une autre option permettant de réduire le nombre d’automobiles sur les routes est le covoiturage. Se trouver des partenaires pour vous accompagner lors de vos déplacements vous permet d’alterner entre le rôle de conducteur et de passager, tout en profitant du temps de transport pour échanger avec autrui. Vous pouvez trouver des covoitureurs sur votre lieu de travail ou d’études et parmi les gens de votre voisinage. Plusieurs plateformes et applications facilitent la recherche de covoitureurs – consultez la liste dans la section « Covoiturage » de notre boîte à outils! Également, certaines entreprises et institutions offrent un service à l’interne visant à faciliter le jumelage entre les employés.

 Travailler chez soi

Bien évidemment, le télétravail est une solution très efficace pour fuir les bouchons de circulation et pour réduire son empreinte écologique. Il est certain que cette option ne convient pas à tous les types de métiers, mais il peut arriver de simplement profiter d’un horaire flexible afin d’éviter des déplacements durant les heures de pointe. Si le télétravail à temps plein ne vous convient pas par manque de socialisation, par exemple, pourquoi ne pas décider de consacrer uniquement un ou deux jours par semaine à cette pratique? De plus en plus d’employeurs sont ouverts à ces pratiques, qui offrent une flexibilité et permettent souvent une meilleure conciliation travail-famille.