Se déplacer à vélo durant l’hiver

3 December 2018

Se déplacer à vélo durant l’hiver

L’usage du vélo durant l’hiver peut paraitre comme une pratique laborieuse à première vue, mais il existe plusieurs trucs et astuces qui facilitent la vie des cyclistes en cette période de l’année. Il suffit de bien se préparer et être prêt à effectuer quelques changements par rapport à notre pratique du vélo en été.

Rangement et entretien du vélo

D’abord, il faut savoir que l’hiver, le vélo est beaucoup plus exposé à la rouille qu’en été. En effet, la neige accumulée qui se transforme en haut risque de créer de la rouille et ainsi endommager plus rapidement une bicyclette. C’est pourquoi il est donc préférable de ne pas ranger son vélo dans un endroit chauffé. Également, tout comme en été, il est nécessaire de bien lubrifier la chaîne du vélo. Il existe différents types d’huiles et graisses, mais si vous utilisez le même produit qu’en été, il faut en appliquer plus souvent. Sinon, il est possible de se procurer des huiles plus résistantes au froid et en étendre moins souvent. De plus, si vous avez plusieurs vélos, il est préférable d’utiliser celui de moindre valeur durant les mois plus froids.

Accessoires et matériaux à privilégier

Dans le but de faciliter l’adhérence, vous pouvez installer des pneus larges sur votre vélo. Il est également possible de se procurer des pneus à clous afin d’avoir une meilleure maitrise de sa bicyclette et ainsi résister aux intempéries de l’hiver. En fait, avec les plaques de glace, il est fortement recommandé d’utiliser des pneus à clous, ces derniers vous assureront une sécurité optimale. De plus, vous avez la possibilité de poser des garde-boue. Ces accessoires vous permettront d’être à l’abri des substances au sol comme l’eau, la neige et la boue.

Visibilité

Saviez-vous qu’il est obligatoire de munir son vélo d’un phare blanc à l’avant et d’un feu rouge à l’arrière pour circuler le soir et la nuit, en plus des réflecteurs? Ces éléments vous garderont à la vue de tous les usagers de la route. De plus, le port d’un dossard fluorescent est bien certainement un des éléments qui vous assurera une visibilité optimale. Vous pouvez également vous munir de réflecteurs que vous pourrez fixer sur les rayons de la roue et d’une lumière additionnelle pouvant être accrochée sur votre guidon.

Habillement

L’hiver, il est inévitable de s’habiller plus chaudement pour les balades à vélo, mais cela ne veut pas nécessairement dire d’enfiler le manteau le plus chaud possible. Au contraire, il est fortement recommandé de porter plusieurs couches de vêtements. Ainsi, un coupe-vent imperméable sera préférable à un manteau épais, mais perméable. Et ne pas oublier d’utiliser des pantalons coupe-vent également. C’est la même chose pour les extrémités, par exemple, il est mieux de porter des gants sous les mitaines si l’on a peur d’avoir froid. Afin de conserver une température corporelle confortable, il est préférable de ne pas se tenir au chaud tout juste avant de sortir pour ne pas transpirer rapidement au début de la promenade. Finalement, si vous voulez être certains de ne pas avoir froid, vous pouvez toujours porter un casque et des lunettes de ski, ceux-ci vous garderont non seulement au chaud, mais vous assureront une protection supplémentaire.

Pour finir, n’oubliez pas de revoir votre trajet quotidien si vous utilisiez une piste cyclable durant les saisons plus douces. Afin d’éviter les surprises, révisez votre trajet une journée de fin de semaine et gardez-vous toujours quelques minutes avant votre balade pour déneiger votre vélo au besoin.

Bonne promenade hivernale!

Sources

Radio-Canada, 2018. Vélo d’hiver : plus simple qu’on pense! En ligne : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1135786/velo-hiver-conseils-nordicycliste-transport-securite

SAAQ, 2015. Guide de sécurité à vélo 7e édition.