portrait

Félix B. Lebeau

Avocat, DeBlois Avocat

Mode(s) de transport utilisé pour se rendre au boulot: Course à pied

Nombre de kilomètre parcourus pour un aller domicile-travail: 6,5 km

1. Pourquoi avoir choisi ce(s) mode(s) pour aller travailler et /ou pour faire vos déplacements professionnels?

Étant un jeune papa professionnel passionné de course en sentier et d’ultra-marathons, j’ai pris conscience de l’impact positif que pouvait avoir une bonne organisation du temps sur mes activités quotidiennes. Me rendre au travail à la course, soir et matin, me permet de rester actif sans couper sur le temps passé en famille qui m’est cher. Ce mode de transport m’offre également la liberté d’allonger mes déplacements lorsque le temps le permet ou de varier les parcours utilisés sans avoir à me soucier du traffic.

2. Pourquoi est-ce important pour vous d’utiliser un mode de transport durable pour aller au boulot?

Outre les bienfaits pour l’environnement, il m’apparaît évident que les jeunes professionnels œuvrant dans des domaines traditionnels et libéraux auront à déboulonner certains mythes entourant ces professions. Dans mon cas, en plus de joindre l’utile à l’agréable, je suis d’avis que de me rendre au travail en utilisant un mode de transport durable fait partie des facteurs permettant d’humaniser la profession d’avocat en pratique privée.

3. Qu’est-ce qui a changé dans votre vie depuis l’adoption de ce mode de transport?

D’un point de vue personnel, m’entraîner ne représente plus un fardeau et cette meilleure organisation du temps a des répercussions impressionnantes au niveau professionnel. D’un point de vue familial, ma copine et moi songeons sérieusement à se départir de notre second véhicule afin de mieux inculquer les valeurs liées au développement durable à notre petite famille.

4. Quel serait votre conseil à une personne qui n’ose pas essayer les transports durables pour se rendre au travail?

Spécifiquement pour les déplacements à la course à pied, il est important de débuter progressivement mais surtout de choisir les journées où la météo est clémente. Pour un coureur-navetteur débutant, se déplacer à la noirceur, dans la pluie et le vent peut anéantir d’un seul coup toutes bonnes ambitions. Le secret derrière la pérennité d’un coureur-navetteur réside dans la planification. Gérer sa garde-robe la veille, préparer les lunchs à l’avance et prévisualiser le parcours à emprunter ne sont que quelques éléments qui vous permettront de mettre toutes les chances de votre côté.

5. Souhaiteriez-vous partager une anecdote, ou encore un coup de cœur par rapport à votre trajet en transport durable?

Je dois avouer que je prends plaisir à m’arrêter sur le viaduc du chemin St-Louis surplombant l’entrée des ponts afin de contempler le traffic. Ça me fait sourire à chaque fois!