Dernière phase des Ateliers de la mobilité

24 October 2018

Dernière phase des Ateliers de la mobilité

Le 16 octobre dernier avait lieu la dernière phase des Ateliers de la mobilité. Rappelons-nous que cette démarche consistait à faire découvrir à 11 entreprises de Québec et Lévis les opportunités que représentent les mesures en mobilité durable pour leur organisation. À l’amorce, il leur a été demandé de mettre en place un minimum d’une mesure en mobilité durable. Lors de cet atelier de suivi, les organisations devaient présenter la mesure qu’elles ont décidé d’implanter afin de valoriser les modes de déplacements durables auprès de leurs employés. Ce fut un plaisir de constater que tous ont dépassé les attentes en travaillant à la mise en place de plusieurs mesures.

Voici quelques-unes des mesures en développement ou ayant été implantées par les organisations qui ont participé aux Ateliers de la mobilité :

EXFO

Entreprise située dans le parc industriel Cardinal, EXFO était en processus de rénovation et en a profité pour augmenter le nombre de places pour les vélos au cœur de son stationnement sécurisé, notamment par l’implantation de places murales. D’ailleurs, Denis Boyer, spécialiste en environnement chez EXFO, a souligné que la participation des employés au défi Pierre Lavoie a permis de créer un engouement pour l’utilisation des modes de transport actifs. De plus, pour encourager le covoiturage lors des déplacements professionnels entre les employés des bureaux de Québec et de Montréal, un outil permettant de visualiser les déplacements à venir entre ces deux villes a été rendu disponible.

Creaform

Installée à Lévis, Creaform est une entreprise d’environ 300 employés et poursuivait l’objectif d’implanter une plateforme de covoiturage. Jusqu’à présent, les membres du comité de développement durable ont amorcé des démarches en ce sens. Un point pertinent quant à cet enjeu souligné par François Lessard, designer industriel chez Creaform, est la possibilité de communiquer avec les entreprises de l’Innoparc qui sont situées à proximité afin de proposer un outil pour les employés de ce secteur et leur offrir une plateforme commune de covoiturage. M. Lessard a également mentionné que leur comité de développement durable s’était agrandi et que leur programme de retour garanti à domicile est en cours de développement. De plus, Creaform accueille tous les mercredis JH Lamontagne, une entreprise qui offre un service de réparation de vélos pour les employés.

iA Groupe financier

Ayant déjà mis en œuvre plusieurs mesures avant les Ateliers de la mobilité, tels un rabais additionnel de 50 % payé par l’employeur pour ses employés abonnés à L’abonne BUS ainsi qu’un programme de retour garanti à domicile, iA Groupe financier a tout de même profité de la démarche pour prendre de nouvelles initiatives.

Possédant une dizaine d’édifices sur la Grande Allée, dont cinq qui abritent des bureaux de l’entreprise, iA Groupe financier a ajouté deux bornes de recharge pour les utilisateurs de véhicules hybrides ou électriques et réservé 24 cases de stationnement pour les employés qui font du covoiturage pour se rendre au travail. D’ailleurs, le système de vignettes pour les employés a été modifié et permet maintenant de mieux gérer les cases de stationnement réservées aux employés qui font du covoiturage. Sur le plan des transports actifs, iA Groupe financier s’est inspiré des idées avancées lors des Ateliers de la mobilité pour augmenter le nombre d’espaces pour les vélos dans les stationnements intérieurs sécurisés et pour installer des supports pour les cadenas à vélos, ce qui évite aux usagers de transporter quotidiennement leur cadenas.

OPTEL

Situé dans le Parc technologique du Québec métropolitain, OPTEL a instauré plusieurs mesures concernant les incitatifs à la mobilité durable, notamment celles-ci : le développement à l’interne d’un projet pilote pour le covoiturage, un support à vélos sécurisé, des rabais sur les laissez-passer d’autobus, ou encore l’organisation annuelle de la Foire de la mobilité durable!

En ce qui concerne la promotion des transports actifs, le support à vélos sécurisé permet aux employés de profiter d’un lieu sécuritaire pour stationner leur bicyclette, car il s’agit d’une structure fermée et barrée à l’aide d’une combinaison à code. Du côté des laissez-passer, en plus d’offrir le programme de l’Abonne BUS travailleur du RTC, OPTEL a décidé de payer 50% du transport en commun mensuel à ses employés.

Université Laval

Mme Claudie Tremblay, coordonnatrice en mobilité durable à l’Université Laval, souligne qu’en matière de mobilité durable, beaucoup d’outils de communication sont mis à la disposition pour contacter les employés sans toutefois avoir de plan coordonné. Une révision du calendrier et des outils de communication pour transmettre de l’information sur les moyens déployés en mobilité devait être faite en débutant par un diagnostic. C’est d’ailleurs sur cet aspect que l’Université Laval a travaillé, dans le cadre des Ateliers de la mobilité, dans le but de planifier la communication interne avec les employés pour valoriser les déplacements durables en faisant connaître les services offerts. Les Ateliers de la mobilité ont servi à conserver le cap sur l’engagement pris au départ.

CAA-Québec

CAA-Québec offre des cases réservées pour les employés effectuant du covoiturage et souhaite axer sa communication avec les employés sur la promotion des modes de transports actifs. Nouvellement, un programme de retour garanti à domicile a été implanté pour sécuriser les gens empruntant des modes de déplacement durables. De plus, lors du Défi sans auto solo, plusieurs employés (135) ont utilisé des modes de déplacements durables pour se rendre au travail. Afin de valoriser ce comportement, CAA-Québec a procédé à la mise en place de tirages internes pour ses employés, en plus des prix déjà offerts par les partenaires régionaux du Défi.

Desjardins

Situé à Lévis, le siège social de Desjardins offre plusieurs incitatifs pour encourager ses employés à emprunter des modes de transport durables : rabais sur le transport en commun, stationnements réservés au covoiturage, programme de retour garanti à domicile pour les employés utilisant un transport durable, centralisation des informations sur le portail interne, kiosques informationnels. Les Ateliers de la mobilité ont été l’occasion pour Desjardins d’implanter des incitatifs financiers pour l’utilisation de transports durables, via 7 forfaits « Transport alternatif ». Des seuils de présence (voiture absente au moins 3 jours sur 4, du lundi au jeudi) ont été fixés afin d’attribuer ces montants, déposés directement sur la paie des participants 2 fois par année. Une technologie de vérification des plaques d’immatriculation permet de voir si les voitures des employés inscrits aux forfaits ne se retrouvent pas dans le stationnement. Un projet pilote d’essai de vélos électriques a également été testé auprès des employés : 15 employés par semaine durant quatre semaines avaient accès à un vélo électrique pour leurs déplacements.

Le Cégep Lévis-Lauzon, le CHU de Québec et le CIUSS de Chaudière-Appalaches siégeaient également sur le comité. Ils n’ont cependant pas pu se présenter à la rencontre de suivi. Nous sommes très heureux des retombées engendrées par les Ateliers de la mobilité et surtout fiers des entreprises participantes. Nous remercions d’ailleurs toutes les organisations impliquées dans ce projet.